Skip navigation
9
Marie-Amélie Le Fur

Marie-Amélie Le Fur

Fais de ta vie un rêve !

Marie-Amélie Le Fur

Nous vous invitons à découvrir cette championne de la Team Össur pour qui le sport n’est pas seulement une passion, mais un état d’esprit.

Jeune et sportive talentueuse de niveau mondial, Marie-Amélie Le Fur a un long et beau palmarès sportif derrière elle.

Elle a une volonté de fer et un entourage sur lequel elle peut toujours compter. Elle nous inspire tous… et ce n’est certainement pas un hasard si son site web proclame : «Fais de ta vie un rêve !»

Facts

Nationality

France

Amputation

Transtibial (sous le genou)

Competitive Class

T44/F44

Main Events

Athlétisme, sprint et longueur

Biographie

Marie-Amélie Le Fur est une athlète handisport de haut niveau. Elle est détentrice de cinq médailles paralympiques lors des Jeux en 2008 et 2012 et de deux records du monde sur le 400m et saut en longueur en classe T/F44. Douze médailles mondiales, dont quatre titres viennent compléter ce palmarès.

Marie-Amélie Le Fur pratique l’athlétisme depuis l’âge de 6 ans. Elle a décroché de nombreux titres départementaux et régionaux. En 2003, elle a réalisé la 4ème performance française sur 1000m et est devenue Championne de France de Cross sapeurs-pompiers en 2004.

Mais quelques mois plus tard, en mars 2004 elle a été victime d’un très grave accident de scooter. Sa jambe gauche a dû être amputée sous le genou. Son rêve, devenir sapeur-pompier, n’était plus envisageable.

Trois mois après son opération et après une rééducation intensive, elle a été choisie par la production d’un téléfilm français pour être la doublure d’une jeune héroïne dont l’histoire est semblable à la sienne (“Celle qui reste” de Virginie Sauveur). C’est à ce moment qu’elle a été appareillée avec sa première prothèse de sport.

Soutenue et motivée par ses parents et amis sapeurs-pompiers, Marie-Amélie revient à la compétition d’athlétisme en 2005 et remporte son premier titre de Championne du Monde Handisport sur 800 mètres avec un nouveau record du monde.

Depuis cette année 2005, elle a participé à de nombreux Championnats de France d’athlétisme ainsi qu’aux Championnats du Monde. 

En 2008, elle a participé aux Jeux Paralympiques de Pékin et a remporté deux médailles d’argent au saut en longueur et au 100m. Aux Championnats du Monde en Nouvelle Zélande en 2011, Marie-Amélie a été récompensée par 2 médailles d’or sur 200m et sur 100m.

Lors des Jeux Paralympiques de Londres 2012, elle a décroché une médaille de bronze en saut en longueur, puis sa première médaille d'or sur 100 mètres et une médaille d'argent sur 200 mètres.

En 2013, aux Championnats du Monde à Lyon, elle devient triple vice-championne du monde du 100m, 200m et du saut en longueur. En 2014 elle remporte le titre européen du 400m avec un nouveau record du monde et la médaille d'argent en saut en longueur.

Aux Championnats du Monde 2015 de Doha (Qatar), elle décroche la médaille d’or au saut en longueur avec 5,84 m, nouveau record du monde mais non homologué à la suite d'un vent trop favorable. Malgré cela, elle bat à nouveau ce record du monde avec 5,74 m en vent régulier. 

Elle termine ensuite deuxième de la finale du 200m. Elle remporte un second titre mondial avec un nouveau record du monde au 400m. Elle devient ainsi la première femme à courir le 400m en moins d’1 minute dans sa catégorie T44, avec 59,3s. Et elle remporte également une médaille d’argent au 100m.

Aux Championnats Européens 2016 à Grosseto (Italie), elle gagne une médaille d’or sur le 400m et une médaille de bronze en saut en longueur.

Marie-Amélie fait partie de la Team Össur depuis 2005. Multi médaillée, avec un record du monde au 400m et au saut en longueur T44, Marie-Amélie court et saute avec le pied Flex-Foot Cheetah Xtreme et le manchon Iceross Seal-In X5.

Sa prothèse quotidienne est constituée d’un pied Flex-Foot Vari-Flex ou Vari-Flex XC et du pied Flex-Foot Elation.​

Depuis 2008, Marie-Amélie Le Fur est la marraine de la campagne Handivalides, événement national pour l'intégration des étudiants handicapés sur les campus universitaires.

Le 24 novembre 2012, Marie-Amélie Le Fur s’est rendue dans la commune de Naveil pour inaugurer le gymnase qui porte désormais son nom, en honneur à son courage exemplaire et son action auprès de la jeunesse.

Le 10 novembre 2012, Marie-Amélie Le Fur a parrainé la première édition du tournoi sportif TITAN (un tournoi sportif organisé par l'ENSTA et qui réunit les grandes écoles d'ingénieur de la région parisienne).

Depuis 2014, Marie-Amélie Le Fur est aussi la marraine de cœur du collège St Joseph de Cossé le Vivien (53).