Skip navigation
9
Brice Marmonnier

Brice Marmonnier

Handi-explorateur (trail, ski, Snowboard, VTT…)

Le handicap en est un si on veut bien lui donner cette définition, à contrario il est une force pour accomplir de grandes choses et repousser les limites chaque jour un peu plus

Brice Marmonnier

Facts

Nationality

France

Amputation

Competitive Class

Main Events

Biographie

Brice Marmonnier est un athlète handisport de 39 ans.  Victime d'un grave accident de la route en 2004, Brice est amputé sous le genou droit en février 2015.

 

Il nous raconte son histoire.

« Mon projet est né il y a quelques années après un grave accident de la route en 2004. À cette époque, j'étais déjà un sportif accompli. Cependant, cet accident m'a éloigné du milieu sportif pendant 11 ans où j'ai subi 27 opérations afin de me concentrer et me battre pour sauver ma jambe droite.

En 2015, j'ai pris une décision qui allait changer le cours de ma vie. J'ai décidé de me faire amputer : c'était un choix pour ne plus souffrir, un choix pour mettre fin à des infections osseuses lourdes, mais surtout un choix pour retrouver les joies et les plaisirs du sport. J'ai fait le choix d'une vie.

Mon amputation a eu lieu le 4 février 2015. Cet acte a été une renaissance pour moi mais il a surtout été le premier jour du reste de ma vie. Quatre jours plus tard, j'ai intégré le centre de rééducation pour sportif, aux côtés de grands sportifs français. Il m'a permis de reprendre le chemin de l'entraînement, du dépassement de soi et l'envie de me battre pour repousser les limites de mon handicap et le maîtriser à la perfection.

Dans ce centre, j'ai commencé à ramer en indoor sur un simulateur d'aviron « concept 2 » et les chronos s'amélioraient chaque semaine. Je suis même entré dans le top 10 national en indoor. Un ami, vice-champion olympique handisport dans ce sport, m'a convié à rejoindre son club (ACBB) pour venir m'initier et commencer l'entraînement. Très vite, je me suis retrouvé à m'entraîner chaque jour en aviron, en musculation et en cardio afin de relever ce nouveau défi et aller chercher la performance en Handisport.

En juin 2015, quatre mois après mon amputation, je participe à la course de 15 km du château de Versailles. Les médecins me disent que c'est exceptionnel et que mon amputation hors-norme me permet d'accomplir de grandes choses. Dans le même mois, mon équipe d'aviron, le record du monde du 100 km d'aviron Indoor.

Et puis tout s'accélère : en décembre 2015 je deviens vice-champion d'aviron Indoor en Open, devant des membres de l'équipe de France. En mai 2016 je suis sacré champion de France d'Handi-aviron distance olympique et vice-champion en distance sprint. Les portes de l'équipe de France étaient juste devant moi…

Mais fin 2016, je dois retourner au bloc opératoire pour retoucher un os qui repousse et j'apprends que 7 mois d'arrêt sportif sont devant moi. C'est à ce moment-là que j'ai fait le choix de tout changer… de réaliser un rêve de sportif, de toucher aux joies du sport de la maturité à mes yeux : le TRIATHLON.

Début 2017, je m'exerce dans la piscine quatre fois par semaine en attendant de pouvoir reprendre la course à pied, de m'équiper du matériel spécifique et de commencer le vélo. Trois mois plus tard, je m'entraîne sur les 3 sports plusieurs fois par semaine et je m'inscris à mon premier triathlon, celui de ma ville : Versailles.

Ça y est, le virus triathlon m'avait contaminé. J'avais changé mon alimentation et organisé mon entraînement. La recherche de performance était mon leitmotiv. 1, 2, 3 triathlons : triathlon régionaux, nationaux, de masse. La première saison, qui était une découverte fut riche, passionnante et motivante.

En 2017 je suis convié à un stage de détection avec l'équipe de France de Paratriathlon à l'INSEP que j'ai intégré en décembre. Je réalise les tests de natation, de course à pied et de vélo. Les résultats étaient bons mais il n'y avait rien d'exceptionnel. Il faut continuer de travailler dur pour aller chercher la performance internationale.

Début de la saison 2018 : me voilà engagé sur ma première course internationale en Coupe du monde en Espagne. C'était un véritable plaisir de revenir au haut niveau, de se retrouver avec des athlètes internationaux et de relever ce nouveau défi tant attendu ! Ma première course me porte à la 5ème place. Heureux et déterminé, je m'engage pour la saison. 

Ainsi, j'ai enchaîné les compétitions : j'ai couru en Angleterre (6ème), en France (8ème), au Canada en World Series (11ème), en Suisse (8ème) et aux USA (3ème). Dans le même temps je décroche le titre de vice-champion de France de Paratriathlon 2018, derrière le champion du monde en titre.

Mon projet est la continuité de ce récit. La saison 2019 sera riche de compétitions et de défis. En effet, 2019 est qualificatif aux Jeux Olympique de Tokyo 2020. C'est le rêve de tous les athlètes et encore plus celui d'un jeune homme de 39 ans qui a été confronté à des moments durs de la vie mais qui s'est toujours battu pour remonter la pente et en sortir plus fort. »

Cette année, Brice a fini 7ième aux Paratriathlon en Tasmanie puis s'élança sur l'Ecotrail « long » de Paris. Il a fini les 80km en 12h34h en étant le premier amputé à finir cette longue distance et en gérant une blessure au quadriceps intervenue dans les 20 premiers kilomètres.

La saison continua, avec un stage d'entraînement en montagne, l'ouverture de la saison nationale sur le triathlon de Montélimar (2ème de l'open handisport), puis sur l'Elsassman triathlon (Victoire sur l'open Handisport), le Triathlon de Versailles et la coupe du monde de Paratriathlon en France (11ème).

Un coup de fatigue important et une réorganisation professionnelle avec la création de sa société « Handifférence » (société de conseil sur le handicap et l'inclusion) viendront mettre un terme anticipé à cette saison internationale.

L'été sera animé par un déplacement sur invitation au triathlon de New York, qui sera finalement annulé à cause de la canicule locale (48°), et une très belle 105 -ème place (au scratch et 23ème sur 114 dans la catégorie de 4) aux 24 H du Mans vélo, avec une équipe mixte de 4 (1 femme, 1 handi et 2 Hommes).

Dernièrement, notre ambassadeur s'est lancé sur la classique Marseille- Cassis de 21Km et la SaintéLyon, le trail mythique reliant Saint-Etienne à Lyon, de nuit, dans la boue, le froid et les montagnes, où il traversera à nouveau la ligne d'arrivée (1er amputé à réaliser et finir ces 2 courses.

Des nouveaux projets professionnels, sportifs et sociaux, vont mener notre athlète handisport vers des horizons différents en 2020, sans JO, mais avec une envie toujours plus forte de montrer que « le handicap est une force ».

Brice est aussi Ambassadeur de l'association « Une lame pour courir ».

Records personnels :

  • Champion de France handi aviron 2016
  • Vice-champion de France handi aviron sprint et indoor 2016
  • Record du monde du 100km en équipe d'aviron en 2016.
  • Détection Insep en Paratriathlon en décembre 2016 : première compétition internationale le 6 mai 2018 (Coupe du monde).
  • Finisher de l'Ecotrail 30 km de Paris en 2018
  • Finisher de l'Ecotrail 80 Km de Paris en 2019
  • Vainqueur de 5 triathlons nationaux distance olympique,
  • 3ème de la coupe du monde Paratriathlon aux USA en 2018
  • 8 top 10 en triathlon international
  • Vainqueur handisport du 10km de Paris 2017
  • 1er athlète amputé à être finisher sur Ecotrail 80 Km Paris, le 21Km Marseille-Cassis, la SaintéLyon